●●●●○ Le septième fils

Arni Thorarinsson emmène son journaliste fouineur, Einar, dans les fjords de l’ouest, à Ísafjörður. Cette 3ème aventure du correspondant du Journal du soir nous plonge dans une Islande en déprise économique, en résonance de la mondialisation. Ísafjörður est une ville historique avec ses sagas, ses maisons à colombage, un musée qui contient la plus ancienne maison islandaise, une ville de pêche qui eut pendant longtemps la plus grande usine de pêcherie d’Islande. L’adoption de quotas de pêche et la crise économique entraîne un fort exode en direction de la capitale Reykjavik. Arni Thorarinsson nous montre les conflits permanents entre assise culturelle et ouverture au monde, entre tradition et modernité, entre réactionnaires et progressistes, en parlant de la jeunesse, d’hommes politiques, de capitaines d’industrie, de journalistes, de pasteur ou de flics et cela sans aucun jugement. Il parle de la mondialisation économique, culturelle et de ses effets sur la ville – la cité – et ses habitants. Un nombre incroyable de sujets sont abordés au fil de l’enquête que mène Einar sur une maison incendiée, une tombe profanée, un double meurtre, la disparition d’un député à Reykjavik : préservation du patrimoine, tourisme, gastronomie, drogues, abus sexuels, incestes, néolibéralisme, pouvoir politique, liberté de la presse… Einar prend le temps, au rythme du blues et du rock, de décrypter toute la société des fjords de l’ouest et ses liens avec la capitale. A partir de là, l’histoire a du sens et on la suit avec engouement jusqu’au dénouement de l’enquête.

Árni Þórarinsson nous montre une Islande très proche de celle d’Arnaldur Indriðason, à la fois ancestrale (par les sagas comme les collines jumelles, le septième fils) et moderne, triste à l’instar de ses longs mois d’hiver, généreuse et brillante comme son soleil de minuit. Son héros Einar mène ses enquêtes au rythme des changements climatiques, avec des lenteurs nécessaires à la compréhension de son monde et des accélérations liées aux événements.

Arni ThorarinssonLe septième filsMétaillé noir 2010
- Le Dresseur d’insectes – Métailié noir 2009
- Le Temps de la sorcière – Métailié noir 2007

Ce contenu a été publié dans Islande, Roman, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>