23 mars 2017 – Rencontre & dédicace avec JANIS OTSIEMI & GÉRARD COQUET

Jeudi 23 mars à 19h30 – Rencontre & dédicace avec JANIS OTSIEMI & GÉRARD COQUET

Deux monstres d’écriture sur un même canapé ! Janis OTSIEMI pour « Tu ne perds rien pour attendre » et Gérard COQUET pour « Connemara Black » viennent nous parler du Gabon et de l’Irlande, d’Histoire et de politique. Forcément une soirée de palabres à n’en plus finir !
PRUDENT DE RÉSERVER.
Inscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre
G.CoquetJ.Otsiemi

PRIX DORA-SUAREZ 2017

DS LOGOMise en page 1Le Prix Dora-Suarez 2017 sera décerné le Samedi 18 Mars 2017 à 14h30 au sein de la librairie café-polar Un Petit Noir, au 57 montée de la Grande côte – 69001 Lyon.
La Presse pourra être accueillie à partir de 14h.

Les lauréats, qui seront tous présents pour recevoir leurs prix sont les suivants :

Mr Janis OTSIEMI écrivain francophone, résidant à Libreville au Gabon. Édité chez JIGAL pour Les voleurs de sexes.

Mr Cédric CHAM, jeune auteur stéphanois remarqué pour son premier roman : La Promesse. Édité chez FLEUR SAUVAGE pour Du barbelé sur le cœur.

Mlle Cloé MEHDI, avec un deuxième roman déjà lauréat de trois prix littéraires. Éditée chez JIGAL pour Rien ne se perd.

Mr Stéphane JOLIBERT qui signe avec son premier roman, une remarquable entrée dans le cercle des écrivains qui comptent. Édité au MASQUE pour Dedans ce sont des loups.

Et enfin Mme Barbara ABEL qui recevra un Prix d’Honneur pour l’ensemble de son œuvre. Barbara ABEL étant en tournée européenne lors de la remise des Prix nous l’accueillerons le Samedi 1er Avril 2017 au café-comptoir Brunet, 23 rue Claudia – 69002 Lyon, à partir de 12h15. La Presse est conviée à partir de 12h pour un apéritif.

Les Prix seront remis par Mr Amédée MALLOCK.

Les éditions de l’Aube à l’honneur en mars

Photo Catherine Bessonart N&B2En mars, une douzaine d’auteurs à la librairie ! Deux d’entre eux seront présents début mars avant qu’une dizaine d’autres participe à la remise du prix Dora-Suarez dont nous parlerons plus tard

Dès le jeudi 2 mars, à 19h30, au cours d’un club-lecture spécifiquement consacré au Paris de Catherine Bessonart, cette dernière nous fera le plaisir de sa présence et nous permettra ainsi d’échanger sur des livres que certain-e-s d’entre nous auront lus. Nous retrouverons le commissaire Chrétien Bompard dans « Une valse pour rien » qui après avoir exploré différents rituels de meurtres en série dans « Et si Notre-Dame la nuit… «  et « La palette de l’ange », découvre quelques questions toujours d’actualité comme le respect de l’autre ou le droit à mourir. Un commissaire qui prend de plus en plus d’ampleur et un vrai bonheur de le suivre !
« Et si Notre-Dame la nuit… » a reçu le Prix « Polar » du Meilleur Roman francophone de Cognac en 2013.

1440-Tiab-Le désert ou la mer-couv Tiab-Gymnopédie pour une disparue
Le jeudi 9 mars, à 19h30, c’est un autre commissaire qui débarque ! Ahmed Tiab nous amène Kémal Fadil qui d’Oran à Marseille ne cesse de traverser la Méditerranée et surtout de nous narrer la question humaine au travers des fortes perturbations qui affectent aussi bien les sociétés algérienne que française. « Le Français de Roseville », « Le désert ou la mer » et « Gymnopédie d’une disparue » impliquent le lecteur, le permettent de réfléchir et surtout de puiser dans ses émotions.
C’est un pur plaisir de lire les romans d’Ahmed Tiab et un vrai bonheur de le recevoir.

Jeudi 15 décembre à 19h30 – Rencontre, lecture et dédicace avec GRÉGO PLUYM

unpetitnoir_demelerlanuitGrégo Pluym est un auteur dramatique qui, au travers d’une pièce de théâtre, « Démêler la nuit » revient sur l’histoire improbable et vraie de Bernd Jürgen Brandes qui a répondu à une petite annonce ainsi libellée « Homme cherche homme jeune, bien bâti pour être abattu puis mangé. »
Il nous lira quelques extraits de son texte, lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre, nous parlera de son plaisir d’écrire et de lire des romans… forcément très noirs.

qdp_fond-blanc-noirInscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre

Jeudi 17 novembre à 19h30 – Rencontre avec DELPHINE VALENTIN et NELLY GUICHERD

vsDeux romans portègnes, autrement dit de Buenos-Aires, « Viande sèche » et « Entre hommes », deux auteurs portègnes, Martin Malharro et German Maggiori, deux ambiances où le machisme prend le pas sur le masculin… et deux traductrices, Delphine Valentin et Nelly Guicherd pour une même maison d’édition, la Dernière Goutte, qui viendront nous parler de leur travail et des œuvres qu’elles ont traduites avec talent.
eh« Je vais arrêter la came, c’est décidé. Je vais arrêter les drogues pour toujours. Tout ce qui m’arrive, je dis bien tout, c’est à cause de ces putains de drogues. Parce que si j’avais pas été drogué, je serai jamais allé à l’hôtel avec cette merdeuse. Bon, il faut reconnaître que la nana était un vrai canon, elle avait de superbes yeux verts, une petite gueule d’ange gardien, des nichons énormes et un petit cul rebondi qui était une véritable œuvre d’art. Aucun type avec un peu de sang dans les veines n’aurait été capable de résister à une telle bombe, mais aucun type avec un gramme de cervelle ne l’aurait emmenée à l’hôtel.» in « Entre Hommes » de German Maggiori.

qdp_fond-blanc-noirInscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre