Alex Taylor à la librairie le jeudi 29 juin 2017 – 19h30

UnPetitNoir_AlexTaylorAlex Taylor nous fait le plaisir de s’arrêter le jeudi 29 juin à 19h30 à la librairie Un Petit Noir pour nous parler de son roman « Le verger de marbre« .

En plein Kentucky rural, la Gasping River déploie son cours au milieu des falaises de calcaire et des collines couvertes de champs de maïs et de soja. Un soir où il remplace son père, qui conduit le ferry parcourant la rivière dans les deux sens, le jeune Beam Sheetmire tue un passager qui tente de le dévaliser. Mais sa victime est le fils de Loat Duncan, puissant homme d’affaires local et assassin sans pitié. Toujours accompagné de ses chiens menaçants, Loat est lui-même porteur d’un lourd secret concernant le passé de Beam. Aidé par son père, le jeune homme prend la fuite, tandis que Loat et Elvis, le shérif, se lancent à ses trousses.

Le Verger de marbre est un thriller littéraire à la prose incandescente dans la veine des grands textes sudistes de Cormac McCarthy ou Daniel Woodrell. Ce premier roman hypnotique est une inoubliable descente au cœur des ténèbres.

À l’occasion du Festival International du Film Policier 2017, Alex Taylor a reçu le Grand Prix du Roman noir étranger.

DANS LA PRESSE

La traduction est au poil, et restitue aussi bien un style très littéraire – descriptions sublimes de la nature – que des dialogues éructés, lourds de sous-entendus. Grand bouquin.
Delphine Peras, L’EXPRESS

C’est comme si les frères Coen s’étaient emparés d’une tragédie grecque.
Ilana Moryoussef, FRANCE INTER

À l’instar des terribles bouquins de l’homme de Knockemstiff, on se fait du mal dans Le Verger de marbre, on crie, on ose le pire et on tente tant bien que mal de se redresser pour apercevoir un peu de lumière dans un ciel très, très obscur.
Alain Léauthier, MARIANNE

Avec cette peinture d’une tribu improbable où se mêlent sang cherokee et petits Blancs chafouins, Alex Taylor nous livre un nouvel aperçu d’une Amérique en perdition dans les parfums de poulet frit.
Lionel Germain, SUD OUEST

Alex Taylor déploie […] une langue d’une richesse inversement proportionnelle à celle de ses personnages, lesquels sont tous, sans exception, servis par une prose certes boueuse, mais qui transcende leurs conditions sociales, culturelles ou humaines.
Olivier Van Vaerenbergh, LE VIF / L’EXPRESS

Magnifié par une écriture dense au style foisonnant, ce thriller âpre et poisseux – dans la belle lignée des romans de Cormac McCarthy – brosse une Amérique sauvage où la vengeance convole en noces barbares avec un pesant héritage familial. Un roman qui, sous les oripeaux d’un western contemporain, cultive les germes d’une tragédie intemporelle.
Patrick Beaumont, LA GAZETTE NORD-PAS-DE-CALAIS

Alex Taylor signe un premier roman d’autant plus haletant et étouffant qu’il fonce au rythme d’une spirale infernale. […] Gare à l’état de choc.
Thierry Boillot, L’ALSACE

Poisseux à souhait, rural, mais pourtant en néo noire (est-ce lié à sa noirceur ?), ce premier roman encensé par Donald Ray Pollock, qui sait de quoi il parle, est un des tours de force de cette rentrée. […] Traque familiale, si l’on peut dire, Le Verger de marbre est un livre envoûtant, une expérience à tenter, mais attention…
Christophe Dupuis, LA TÊTE EN NOIR

Dans un décor rural impressionnant, Alex Taylor propulse ses personnages au cœur d’une dramatique histoire familiale pourrie par les non-dits et les vieux ressentiments.
Jean-Paul Guéry, LA TÊTE EN NOIR

L’une des plus belles et brillantes proses que j’aie jamais lues. Ce livre est un incroyable tour de force.
DONALD RAY POLLOCK

Jeudi 13 avril à 19h30 – Rencontre & dédicace avec ROMAIN SLOCOMBE & Olivier BARDE-CABUÇON

Hématomes9782330075385Avec « Hématomes », Romain SLOCOMBE compile plusieurs de ses nouvelles récentes et anciennes, dans un style très noir, pour des histoires où l’humanité laisse sa place à la monstruosité de chacun d’entre nous. Des nouvelles très fortes qui nous interroge. Nous reviendrons aussi sur les précédents romans de Romain SLOCOMBE qui traite fréquemment du « salaud ordinaire », « L’affaire Léon Sadorski », « Monsieur le Commandant »

Olivier BARDE-CABUÇON dans un style plus léger continue de nous narrer les aventures épiques de son commissaire aux morts étranges, toujours accompagné du Moine hérétique. Après un détour à Venise et en Savoie, voici notre héros de retour à Paris dans « Le moine et le singe-roi ».

PRUDENT DE RÉSERVER.
Inscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre

De sang froid… [conférence autour du film et du livre]

AfficheDesangfroidMardi 11 avril à 19h30
Conférence sur « De Sang Froid » par Julien BEAUCHÊNE

Dans le cadre d’une soirée des Amis des littératures policières, Julien BEAUCHÊNE vient nous parler de « De sang froid » le film de Richard BROOKS adaptation du génial roman de Truman CAPOTE paru en 1966.
Une conférence de haute voltige, assurément !

PRUDENT DE RÉSERVER.
Inscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre

PRIX DORA-SUAREZ 2017

DS LOGOMise en page 1Le Prix Dora-Suarez 2017 sera décerné le Samedi 18 Mars 2017 à 14h30 au sein de la librairie café-polar Un Petit Noir, au 57 montée de la Grande côte – 69001 Lyon.
La Presse pourra être accueillie à partir de 14h.

Les lauréats, qui seront tous présents pour recevoir leurs prix sont les suivants :

Mr Janis OTSIEMI écrivain francophone, résidant à Libreville au Gabon. Édité chez JIGAL pour Les voleurs de sexes.

Mr Cédric CHAM, jeune auteur stéphanois remarqué pour son premier roman : La Promesse. Édité chez FLEUR SAUVAGE pour Du barbelé sur le cœur.

Mlle Cloé MEHDI, avec un deuxième roman déjà lauréat de trois prix littéraires. Éditée chez JIGAL pour Rien ne se perd.

Mr Stéphane JOLIBERT qui signe avec son premier roman, une remarquable entrée dans le cercle des écrivains qui comptent. Édité au MASQUE pour Dedans ce sont des loups.

Et enfin Mme Barbara ABEL qui recevra un Prix d’Honneur pour l’ensemble de son œuvre. Barbara ABEL étant en tournée européenne lors de la remise des Prix nous l’accueillerons le Samedi 1er Avril 2017 au café-comptoir Brunet, 23 rue Claudia – 69002 Lyon, à partir de 12h15. La Presse est conviée à partir de 12h pour un apéritif.

Les Prix seront remis par Mr Amédée MALLOCK.

Événements de février

Un auteur, un débat en février à la librairie :

UnPetitNoir_NBNils Barrellon nous propose de venir le retrouver le jeudi 16 février à 19h30 pour nous parler de « La lettre et le peigne » dont le sujet traite de l’histoire allemande de 1945 à nos jours et des groupuscules néonazis au travers de l’histoire d’une famille dont le jeune fils fait l’enjeu, à son corps défendant, d’une quête…

« C’est à Berlin en 1945 que commence cette saga qui va nous entraîner sur trois générations… La fin de la guerre est proche, c’est le chaos et tout le monde cherche à s’échapper de cet enfer… Anna Schmidt fuit également, en emportant ses douleurs et ses secrets dans cette Allemagne de l’Est où de nombreuses familles devront bientôt affronter d’autres déchirements et d’autres drames… Bien des années plus tard, Jacob, le petit-fils d’Anna, vit à Francfort, il est guitariste, passe ses nuits dans les clubs et est très amoureux de sa petite amie… Une lettre mystérieuse, un vol incompréhensible au musée d’Histoire de Berlin, une agression sauvage… Et tout bascule sans qu’en apparence, personne ne comprenne rien ! Tout le talent de Nils Barrellon est là, nous embarquer – de Berlin à Rennes, de Francfort à Paris – sans que l’on puisse reprendre notre souffle… Des personnages attachants, des rebondissements mouvementés, une intrigue pointue et très inattendue… Et on se dit, en refermant cet incroyable roman, qu’on a pris beaucoup de plaisir à voyager avec lui ! »

« 813 », les amis des littératures policières nous convie à participer au débat sur « Polar & science-fiction » le jeudi 23 février à 19h30. Nous parlerons des auteurs qui passent d’un genre à l’autre avec facilité, de l’anticipation dans le polar…

Jeudi 15 décembre à 19h30 – Rencontre, lecture et dédicace avec GRÉGO PLUYM

unpetitnoir_demelerlanuitGrégo Pluym est un auteur dramatique qui, au travers d’une pièce de théâtre, « Démêler la nuit » revient sur l’histoire improbable et vraie de Bernd Jürgen Brandes qui a répondu à une petite annonce ainsi libellée « Homme cherche homme jeune, bien bâti pour être abattu puis mangé. »
Il nous lira quelques extraits de son texte, lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre, nous parlera de son plaisir d’écrire et de lire des romans… forcément très noirs.

qdp_fond-blanc-noirInscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre

Jeudi 24 novembre à 19h30 – Rencontre, projection et dédicace avec WALID NAZIM

lesaretesdepoissonWalid Nazim explore depuis une dizaine d’années la plus grande structure souterraine existante au monde « les Arêtes de poisson »… et celle-ci se trouve sous nos pieds. Ce patrimoine, bien que gigantesque et incroyable reste méconnu et pour l’instant non mis en valeur. Différentes hypothèses ont été suggérées quant à son édification et au pourquoi de celle-ci. Walid Nazim prend le temps dans l’ouvrage « l’énigme des arêtes de poisson » d’exposer une théorie réaliste mais controversée. Son ouvrage a eu le mérite que des archéologues, des historiens et d’autres savants se repose la question de cette énigme et a permis à beaucoup de croix-roussiens de découvrir ce patrimoine sur lequel nous vivons.
Depuis, Walid Nazim a produit un film sur « les arêtes de poisson » et se propose de nous en projeter quelques extraits tout en nous contant sa théorie.

Inscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre

Jeudi 17 novembre à 19h30 – Rencontre avec DELPHINE VALENTIN et NELLY GUICHERD

vsDeux romans portègnes, autrement dit de Buenos-Aires, « Viande sèche » et « Entre hommes », deux auteurs portègnes, Martin Malharro et German Maggiori, deux ambiances où le machisme prend le pas sur le masculin… et deux traductrices, Delphine Valentin et Nelly Guicherd pour une même maison d’édition, la Dernière Goutte, qui viendront nous parler de leur travail et des œuvres qu’elles ont traduites avec talent.
eh« Je vais arrêter la came, c’est décidé. Je vais arrêter les drogues pour toujours. Tout ce qui m’arrive, je dis bien tout, c’est à cause de ces putains de drogues. Parce que si j’avais pas été drogué, je serai jamais allé à l’hôtel avec cette merdeuse. Bon, il faut reconnaître que la nana était un vrai canon, elle avait de superbes yeux verts, une petite gueule d’ange gardien, des nichons énormes et un petit cul rebondi qui était une véritable œuvre d’art. Aucun type avec un peu de sang dans les veines n’aurait été capable de résister à une telle bombe, mais aucun type avec un gramme de cervelle ne l’aurait emmenée à l’hôtel.» in « Entre Hommes » de German Maggiori.

qdp_fond-blanc-noirInscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre

3 x 7′ de plaisir

Le 3 juillet, à 20h07, plutôt qu’un 5 à 7, Un Petit Noir vous propose un 3 fois 7.

3 x 7′ de plaisir avec :
En avant-première, la projection de « Dogstory », une histoire un peu chienne, d’Isabelle Motel-Picard, avec Rachel Barraud, Anne-Claire Sylvestre et Yohann Paris ;
Lecture d’un petit polar de Françoise Guérin, lue par… Françoise Guérin ;
et… une surprise à peine moins noire !

Entrée libre et gratuite.
Réservez donc votre Jeudi soir, 3 juillet, 20h07… puis toutes les 3 x 7′.

Un Petit Noir Les-enfants-de-la-dernière-pluieUn Petit Noir DogStoryFrançoise Guérin sera également présente pour la signature de son dernier roman « Les enfants de la dernière pluie », une enquête de Lanester.

Isabelle Motel-Picard, Rachel Barraud, Anne-Claire Sylvestre et Yohann Paris se feront une joie de vous expliquer les dessous de « Dogstory ».