Les éditions de l’Aube à l’honneur en mars

Photo Catherine Bessonart N&B2En mars, une douzaine d’auteurs à la librairie ! Deux d’entre eux seront présents début mars avant qu’une dizaine d’autres participe à la remise du prix Dora-Suarez dont nous parlerons plus tard

Dès le jeudi 2 mars, à 19h30, au cours d’un club-lecture spécifiquement consacré au Paris de Catherine Bessonart, cette dernière nous fera le plaisir de sa présence et nous permettra ainsi d’échanger sur des livres que certain-e-s d’entre nous auront lus. Nous retrouverons le commissaire Chrétien Bompard dans « Une valse pour rien » qui après avoir exploré différents rituels de meurtres en série dans « Et si Notre-Dame la nuit… «  et « La palette de l’ange », découvre quelques questions toujours d’actualité comme le respect de l’autre ou le droit à mourir. Un commissaire qui prend de plus en plus d’ampleur et un vrai bonheur de le suivre !
« Et si Notre-Dame la nuit… » a reçu le Prix « Polar » du Meilleur Roman francophone de Cognac en 2013.

1440-Tiab-Le désert ou la mer-couv Tiab-Gymnopédie pour une disparue
Le jeudi 9 mars, à 19h30, c’est un autre commissaire qui débarque ! Ahmed Tiab nous amène Kémal Fadil qui d’Oran à Marseille ne cesse de traverser la Méditerranée et surtout de nous narrer la question humaine au travers des fortes perturbations qui affectent aussi bien les sociétés algérienne que française. « Le Français de Roseville », « Le désert ou la mer » et « Gymnopédie d’une disparue » impliquent le lecteur, le permettent de réfléchir et surtout de puiser dans ses émotions.
C’est un pur plaisir de lire les romans d’Ahmed Tiab et un vrai bonheur de le recevoir.

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>