Jeudi 17 novembre à 19h30 – Rencontre avec DELPHINE VALENTIN et NELLY GUICHERD

vsDeux romans portègnes, autrement dit de Buenos-Aires, « Viande sèche » et « Entre hommes », deux auteurs portègnes, Martin Malharro et German Maggiori, deux ambiances où le machisme prend le pas sur le masculin… et deux traductrices, Delphine Valentin et Nelly Guicherd pour une même maison d’édition, la Dernière Goutte, qui viendront nous parler de leur travail et des œuvres qu’elles ont traduites avec talent.
eh« Je vais arrêter la came, c’est décidé. Je vais arrêter les drogues pour toujours. Tout ce qui m’arrive, je dis bien tout, c’est à cause de ces putains de drogues. Parce que si j’avais pas été drogué, je serai jamais allé à l’hôtel avec cette merdeuse. Bon, il faut reconnaître que la nana était un vrai canon, elle avait de superbes yeux verts, une petite gueule d’ange gardien, des nichons énormes et un petit cul rebondi qui était une véritable œuvre d’art. Aucun type avec un peu de sang dans les veines n’aurait été capable de résister à une telle bombe, mais aucun type avec un gramme de cervelle ne l’aurait emmenée à l’hôtel.» in « Entre Hommes » de German Maggiori.

qdp_fond-blanc-noirInscription par téléphone ou mail ouvert à tou-te-s, entrée libre

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>