Un Petit Noir accueille Frank Sinatra !

UnPetitNoir-MattewMcBrideMatthew MacBride, auteur de « Franck Sinatra dans un mixeur« , sera présent à la librairie Un Petit Noir le samedi 30 mai de 15h à 16h30 pour nous parler de Franck Sinatra, de Sans Couilles, de l’Angliche, de la Reine de Cœur et surtout de Nick Valentine, son détective privé sur les traces d’un joli magot !
Nick Valentine manœuvre entre flics et truands, entre bourbons et demis tout en tentant de conserver sa ligne de conduite, ne jamais manger quand on boit…
« Je refermai la porte de la salle de bain d’un coup de pied si violent que le bois éclata et se fissura autour du gond antique. Mon pantalon toucha le sol et mon cul entra en contact avec la lunette sans un instant à perdre. J’avais beau avoir apprécié les hamburgers White Castle, je savais que tôt ou tard j’aurais à payer le prix du comportement irresponsable dont je m’étais rendu coupable la veille au soir. »

Si vous aimez les œuvres désopilantes de Jerry Stahl ou de Donald Westlake, voici leur successeur. Du noir avec un sourire en coin devant l’absurdité du monde et de ses habitants.
« Je pensai à l’argent dans le coffre, j’étais content qu’il ne soit plus entre mes mains. L’argent ne servait à rien s’il vous asphyxiait avec le poids accablant de son histoire. C’était de l’argent pour lequel des types biens étaient morts. Sauf que ce n’était pas tout à fait vrai. Tous ceux qui étaient morts l’avaient bien mérité, à l’exception de Norman Russo. Un banquier qui aimait son patrimoine, mais qui choisissait mal ses confidents. »

Mathew McBride sera accompagné de sa éditrice et interprète Laura Brimo Evin.

Mathew McBrideFrank Sinatra dans un mixeurGallmeister / Neonoir 2015

« T’en auras les reins brisés »

DédéBoiron Mardi 14 avril, 19h30 soirée exceptionnelle autour de l’ouvrage d’André Boiron, « t’en auras les reins brisés ». Dédé Boiron y raconte son long parcours, émaillé de 35 années de prison. En présence de Mireille Debard, qui a accompagné la rédaction, Bernard Bolze (fondateur de l’OIP), Louis Perego auteur de « retour à la case prison » et Alain Cangina, conteur.

« Lyonzo – ou l’étrange prise de l’Hôtel de ville par la Békavé »

Logo Manufacture de livres noir

LogoTRIBUNEDELYONEn partenariat avec La Tribune de Lyon et la Manufacture des Livres, Un Petit Noir accueille François Médeline qui a écrit une nouvelle à l’occasion de l’ouverture du festival Quais du Polar. Cette nouvelle, « Lyonzo – ou l’étrange prise de l’Hôtel de ville par la Békavé » sera publiée le 26 mars dans le n°485 de La Tribune de Lyon.
Rendez-vous au Petit Noir à partir de 19h30 jeudi 26 mars pour une présentation de cette nouvelle par son auteur, qui a déjà commis deux excellents romans (« La politique du tumulte » et « Rêves de guerre »).
Un Petit Noir rêvesdeguerre

UnPetitNoir_politiquedutumulte

François Médeline

20 ans de Poulpe, ça se fête !

Affiche PoulpeGabriel Lecouvreur, surnommé Le Poulpe pour la longueur de ses segments et parce qu’il faut taper dessus pour l’attendrir, est un personnage créé par Jean-Bernard Pouy, avec Serge Quadruppani et Patrick Raynal en 1995. Il a été le héros de près de 300 romans, écrits (presque) à chaque fois par un auteur différent. Le Poulpe se définit comme “un personnage libre, contemporain, curieux, qui va fouiller dans les désordres et les failles du quotidien”. Anar sans être justicier, il enquête sur des faits divers a priori anecdotiques mais dont il sent les aspects nauséabonds liés au monde où nous vivons. Si l’on en croit son créateur principal, Le Poulpe a eu 40 ans en 2000… Il en a donc 55 aujourd’hui et frétille toujours autant dès lors qu’il s’agit d’extirper de lieux communs des vérités dérangeantes.

En compagnie de JB Pouy, de certains des auteurs des derniers opus du Poulpe, de son éditrice et en présence de quelques bières dont Le Poulpe est expert, nous aborderons l’âge du capitaine, le bonheur d’écrire un Poulpe, le devenir de ce personnage dont chacun tente de saisir un bras tentaculaire… sans toujours y parvenir.

Les Gabriel, les Cherryl et les Pedro se verront offrir leur bière, sur vérification de leur identité ou grâce à un déguisement convaincant !

3 x 7′ de plaisir

Le 3 juillet, à 20h07, plutôt qu’un 5 à 7, Un Petit Noir vous propose un 3 fois 7.

3 x 7′ de plaisir avec :
En avant-première, la projection de « Dogstory », une histoire un peu chienne, d’Isabelle Motel-Picard, avec Rachel Barraud, Anne-Claire Sylvestre et Yohann Paris ;
Lecture d’un petit polar de Françoise Guérin, lue par… Françoise Guérin ;
et… une surprise à peine moins noire !

Entrée libre et gratuite.
Réservez donc votre Jeudi soir, 3 juillet, 20h07… puis toutes les 3 x 7′.

Un Petit Noir Les-enfants-de-la-dernière-pluieUn Petit Noir DogStoryFrançoise Guérin sera également présente pour la signature de son dernier roman « Les enfants de la dernière pluie », une enquête de Lanester.

Isabelle Motel-Picard, Rachel Barraud, Anne-Claire Sylvestre et Yohann Paris se feront une joie de vous expliquer les dessous de « Dogstory ».

« Comme un carré de ciel bleu » – jeudi 19 juin 20h30

Un Petit Noir 20140619Les jours passent. Les nuits passent. Je marche de la fenêtre à la porte. Mon voisin fait de même. Cent pas nu-pieds. J’entends ses talons résonner sur le carrelage. Solitude des sentinelles dont l’espérance meurt à petit feu. A peine un reflet dans la vitre. Presque rien…
Ici, on tue pour que dalle. Pour cette comédie trompeuse derrière les barreaux. Pour le seul cinoche des jours vains. Tel est notre album de famille. Dehors, vous avez gravé les images de vos vacances en Italie, de votre première communion, de vos commémorations. Ici nous gardons en mémoire les bagarres. Le sang. Les rancœurs à n’en plus finir. Les mots qui dépassent les mots. Les peines incompressibles. Les transferts disciplinaires. Les soirs de lutte bras dessus bras dessous. Les rires et la fraternité malgré tout. La poussière du temps… Et son rien qui se conjugue à tous les temps et en toute saison. Enfin, cette vie obligatoire, presque éternelle, avec nos congénères.

« Comme un carré de ciel bleu » est un spectacle pour deux interprètes entre voix et musique, orchestré par Arnaud Chevalier, qui se propose de présenter par une mise en voix et en musique les Chroniques carcérales (2004-2007) de Jean-Marc Rouillan, parues initialement dans le journal engagé CQFD (Ce Qu’il Faut Détruire). Il s’agit de faire circuler la réalité portée par ce texte, qui dévoile la condition prisonnière depuis les centrales de France. Sur trois années, c’est de cinq prisons que l’auteur nous rapporte la vie intestine ; on y voit les intrigues, les embrouilles et les revers judiciaires dans lesquels les prisonniers endurent leur peine. Sans manquer d’humour pour les scénarios aberrants conduits par la logique carcérale, sans oublier de dépeindre les moments de solidarité que suscite la précarité. Comme le dit Rouillan c’est un «monde du dedans» qui s’oppose à notre univers d’hommes «libres», un micro-système au sein du judiciaire où la loi tient lieu de métronome.

Magali Berruet et Stéphanie Soeur installent la problématique carcérale au centre du débat auquel tend la lecture. Avec l’énergie de leurs paroles et au son de l’accordéon, elles donnent à entendre, avec une minutie généreuse, l’univers pénitentiaire dépeint par Jean-Marc Rouillan. Elles créent un trait d’union entre le spectateur et le texte.

Jeudi 19 juin 20h30. il est prudent de réserver au 09.73.65.41.38

Merci à Marie-Lys !

marie-lys_cafes_lyonnais_Page_4
Marie-Lys Errard est une jeune auteur, composant dessin et texte avec les lieux où elle passe…
Elle participe à un concours pour être publiée. Ses dessins au café (oui, en y trempant sa plume) content l’univers des cafés qu’elle parcoure.

Soutenez son oeuvre et votez pour elle !.

Un immense merci pour sa composition sur Un Petit Noir.