En mars, les auteurs se pressent au Petit Noir

Retenez les dates suivantes en attendant Quais du Polar :

Jeudi 17 mars 19h30

Olivier BARDE-CABUÇON et Gérard COQUET, tous deux invités aux Quais du Polar seront à la librairie pour soit nous entretenir « …avec le Diable » avec un commissaire aux morts étranges, soit nous parler des « Fantômes de la Combe » et des « Mémoires de Mathilde« .
Un Petit Noir - Barde-Cabuçon - Coquet2

Lundi 21 mars 19h30

Les amis des littératures policières nous amènent à la librairie l’immense Claude MESPLÈDE pour nous narrer l’épopée de la Série Noire à l’occasion de ses 70 ans ! Un événement à ne pas manquer. Notons que Claude MESPLÈDE, inventeur du « Dictionnaire des littératures policières« , auteur de « Voyages au bout de la Noire », « Les années Série Noire », « Les auteurs de la Série Noire »… est le président du jury de Quais du Polar.
UnPetitNoir -ClaudeMesplède2

Vendredi 1er avril 20h-22h

Causerie sur le polar africain, en compagnie des Amis des littératures policières, de la Noir’Rôde et de… Janis Otsiemi, invité des Quais du Polar !
UnPetitNoir_Janis Otsiemi

Présentation de 2 ouvrages sur la prison le jeudi 28 janvier

Parce que les combats des prisonniers d’hier permettent de comprendre les mobilisations et les revendications actuelles, Soirée discussion autour de 2 ouvrages anticarcéraux le jeudi 28 janvier à partir de 19h30.

A ceux qui se croient libres
un livre de Nadia Ménenger

couvCe recueil de lettres et de témoignages retrace une vie passée principalement derrière des barreaux… Né en 1955, Thierry Chatbi a connu la maison de correction dès l’enfance, puis dans des centres pour jeunes détenus pendant son adolescence. Par la suite, il a été enfermé dans des maisons d’arrêt avant d’aller pourrir dans des centrales de haute sécurité. Sa singularité, c’était sa lucidité ; il savait ce monde gouverné par et pour les nantis et ne voulait pas trimer pour quelques miettes. Très jeune, il a opté pour l’illégalité, au risque d’être enfermé.
Thierry Chatbi a payé ce choix au prix fort : plus de 25 ans de prison. Son refus de se faire exploiter s’est mué en refus de se soumettre à l’administration pénitentiaire. Il a pris une part active aux mouvements de prisonniers des années 1980. Son engagement l’a conduit à passer plus de treize ans dans les quartiers d’isolement, dont il n’a cessé de dénoncer l’existence.
Thierry Chatbi avait une haute idée de la liberté. À tel point qu’après son ultime sortie de prison, il s’est suicidé en 2006, préférant la mort au renoncement.
On trouvera dans cet ouvrage des textes de Thierry Chatbi adressés à des journaux et à des émissions de radio, ainsi qu’une correspondance avec sa professeur de français. On y trouvera aussi des interviews de quelques-uns de ses amis sur les combats de Thierry Chatbi. Ces textes ont été rassemblés, choisis et organisés par Nadia Menenger, proche amie de Chatbi et animatrice d’émissions de radio consacrées aux problèmes carcéraux.

couverture et dosBeau comme une prison qui brûle
un livre de Kyou

Le 16 avril 1988, la prison d’Ensisheim flambait. La presse et la justice ne voulurent voir dans cette révolte spectaculaire qu’une explosion parmi d’autres qui valut à cinq détenus quatre ans de prison supplémentaires. Cette mutinerie est pourtant restée ancrée dans la mémoire carcérale. Jamais, depuis les grandes révoltes de 1974, un établissement pénitentiaire n’avait été détruit avec tant de ferveur. Jamais les initiateurs d’une mutinerie n’avaient revendiqué leurs actes avec autant de constance et de dignité. Rarement l’institution pénitentiaire elle-même n’avait été à ce point remise en cause.
Pour la première fois, l’un des principaux acteurs de la révolte d’Ensisheim en raconte la genèse, le déclenchement et l’embrasement. « Beau comme une prison qui brûle » constitue un témoignage authentique, précis et plein d’humour. Près de trente ans après les faits, il résonne comme une ode à la révolte et à la liberté et rappelle que certains incendies ne s’éteignent jamais.

Un Petit Noir à Chessy !

Dans le cadre du festival Sang d’Encre de Vienne, la médiathèque de Chessy et Châtillon convie des auteurs, les organisateurs du festival et un libraire pour parler polars et romans noirs…
Avec les lecteurs de la médiathèque et les passionnés venus des environs, discussions et débats pendant la soirée, venez nombreux !
Mediatheque Chessy - affiche soiree polar
Médiathèque Chessy Dessaint_Roux

Tunnel

UnPetitNoir_TunnelÉric Courtial présente jeudi 24 septembre à la librairie Un Petit Noir, à partir de 19h30, son premier ouvrage « Tunnel » paru aux éditions du Caïman… dont voici le 1er chapitre.

Ce roman détaille chronologiquement un formidable braquage avec les réactions de l’ensemble des personnes impliquées (braqueurs, flics, otages…) et met en avant une situation à laquelle chacun-e des lyonnais-es peut un jour se trouver confronter pour peu que la traversée de la Croix-Rousse ne se fasse pas… au grand jour !

Venez nombreux, jeudi, accompagner ce jeune auteur.

Louis Perego, Dédé Boiron et Nanoche à la Marmite Colbert, jeudi 17 septembre 2015

FB-MarmiteColbertjeudi 17 septembre, 19h30

Jean-Pierre Barrel d’Un Petit Noir, Librairie-Café-Polar, Mireille Debard et Bernard Bolze, vous proposent de poursuivre la rencontre entamée en avril avec Louis Perego, auteur notamment de Retour à la case prison, de Dédé Boiron, auteur de T’en auras les reins brisés, sur le thème plus particulier de l’écriture. La soirée se poursuivra avec les contes d’Alain Cangina et les chansons de Nanoche.

Écrire est un acte volontaire où l’auteur se met en danger car il couche sur le papier ses idées, ses désirs, ses angoisses… Pour se dévoiler ainsi, il faut une certaine dose de confiance en soi. Alors, quand l’écrivain est incarcéré, sans beaucoup de perspectives et sans doute sans beaucoup de confiance, comment fait-il pour se lancer sur une page blanche ? Et dehors, pourquoi oser ?
Prendre la plume n’est jamais anodin. Que cela soit un acte de révolte, d’émancipation, d’amour, il est nécessaire de vouloir écrire (confiance ou acte désespéré ?) et de pouvoir écrire, avoir des choses à raconter et savoir les raconter.

Cinquante places seulement. MarmiteMétro
Merci de réserver auprès de la Librairie Un Petit Noir

Contacts :
Jean-Pierre Barrel
Un Petit Noir
Librairie-Café-Polar
57 montée de la Grande-Côte 69001 LYON
Tél. 09.73.65.41.38
www.unpetitnoir.fr
www.facebook.com/Un Petit Noir

Mireille Debard : 04 78 51 06 70 / rmdebard@wanadoo.fr
Bernard Bolze : bbolze@laposte.net

Accès à la Marmite Colbert (cf. plan ci-contre)
7 rue Diderot
69001 LYON
Accès
Métro/bus Croix-Rousse, Croix-Paquet/2, 33, 45,448, C, C13, S12, S4, S6

Un Petit Noir accueille Frank Sinatra !

UnPetitNoir-MattewMcBrideMatthew MacBride, auteur de « Franck Sinatra dans un mixeur« , sera présent à la librairie Un Petit Noir le samedi 30 mai de 15h à 16h30 pour nous parler de Franck Sinatra, de Sans Couilles, de l’Angliche, de la Reine de Cœur et surtout de Nick Valentine, son détective privé sur les traces d’un joli magot !
Nick Valentine manœuvre entre flics et truands, entre bourbons et demis tout en tentant de conserver sa ligne de conduite, ne jamais manger quand on boit…
« Je refermai la porte de la salle de bain d’un coup de pied si violent que le bois éclata et se fissura autour du gond antique. Mon pantalon toucha le sol et mon cul entra en contact avec la lunette sans un instant à perdre. J’avais beau avoir apprécié les hamburgers White Castle, je savais que tôt ou tard j’aurais à payer le prix du comportement irresponsable dont je m’étais rendu coupable la veille au soir. »

Si vous aimez les œuvres désopilantes de Jerry Stahl ou de Donald Westlake, voici leur successeur. Du noir avec un sourire en coin devant l’absurdité du monde et de ses habitants.
« Je pensai à l’argent dans le coffre, j’étais content qu’il ne soit plus entre mes mains. L’argent ne servait à rien s’il vous asphyxiait avec le poids accablant de son histoire. C’était de l’argent pour lequel des types biens étaient morts. Sauf que ce n’était pas tout à fait vrai. Tous ceux qui étaient morts l’avaient bien mérité, à l’exception de Norman Russo. Un banquier qui aimait son patrimoine, mais qui choisissait mal ses confidents. »

Mathew McBride sera accompagné de sa éditrice et interprète Laura Brimo Evin.

Mathew McBrideFrank Sinatra dans un mixeurGallmeister / Neonoir 2015

« T’en auras les reins brisés »

DédéBoiron Mardi 14 avril, 19h30 soirée exceptionnelle autour de l’ouvrage d’André Boiron, « t’en auras les reins brisés ». Dédé Boiron y raconte son long parcours, émaillé de 35 années de prison. En présence de Mireille Debard, qui a accompagné la rédaction, Bernard Bolze (fondateur de l’OIP), Louis Perego auteur de « retour à la case prison » et Alain Cangina, conteur.

« Lyonzo – ou l’étrange prise de l’Hôtel de ville par la Békavé »

Logo Manufacture de livres noir

LogoTRIBUNEDELYONEn partenariat avec La Tribune de Lyon et la Manufacture des Livres, Un Petit Noir accueille François Médeline qui a écrit une nouvelle à l’occasion de l’ouverture du festival Quais du Polar. Cette nouvelle, « Lyonzo – ou l’étrange prise de l’Hôtel de ville par la Békavé » sera publiée le 26 mars dans le n°485 de La Tribune de Lyon.
Rendez-vous au Petit Noir à partir de 19h30 jeudi 26 mars pour une présentation de cette nouvelle par son auteur, qui a déjà commis deux excellents romans (« La politique du tumulte » et « Rêves de guerre »).
Un Petit Noir rêvesdeguerre

UnPetitNoir_politiquedutumulte

François Médeline